Pédagogie et philosophie

Publié par Cyril le Dimanche 17 avril 2011 dans Pédagogie
Commentaires fermés

Un petit bijou retrouvé par une des mes collègues dans un vieux manuel de pédagogie datant des années 60…

Nous devrons choisir une conception de l’éducation, comme nous devons choisir une philosophie de la vie. Ne pas choisir, négliger d’y penser, c’est encore choisir et prendre parti, de la façon la plus déplorable. Qui soutiendra qu’il lui suffit d’apprendre aux enfants à lire, à écrire, à compter, manifesterait, qu’il le veuille ou non, un mépris de l’homme, une renonciation à poursuivre des fins élevées, un utilitarisme étriqué ou un parti pris social caractérisé, qui sous-entendraient, aussi bien que n’importe quelle attitude, une philosophie.

Mieux vaut donc s’informer et réfléchir. L’éducation, qui est au moins la transmission aux générations suivantes, de ce que nous considérons comme valable dans l’acquis de l’espèce, et qui même prétendre à préparer des progrès futurs, est une œuvre humaine primordiale, qui requiert une hauteur de vue suprême. Une pédagogie  est toujours l’aboutissement d’une philosophie ; et toute philosophie tend à s’achever en une pédagogie. Si modeste que puisse paraître son rôle, l’instituteur de l’école primaire doit, de temps en temps, y penser.

Extrait de Philosophie de l’éducation – Pédagogie générale (J Leif. & G. Rustin – Éditions Delagrave, 1966)

Pour une école du partage et de la coopération !

Les commentaires sont fermés.