Archive(s) de octobre 2011

« Enseigner en classe coopérative », troisième jour

Publié dans Pédagogie | Commentaires fermés

Piqûres de rappel :
Stage, premier jour (1/3) | Deuxième jour (2/3)

 

8h : Oui, je n’ai dormi que 6 heures, mais j’ouvre grand les yeux et je me lève sans effort… pour constater qu’il fait un soleil radieux. “Ça y est, tu es en mode stage !” me dira Isabelle en rigolant lors du petit déjeuner. Avant le conseil, comme je l’avais proposé la veille au bilan, j’entreprends de tracer sur une grande affiche les contours d’une carte de France pour que chacun se localise : si la plupart des stagiaires viennent de l’Hérault, quelques autres viennent du Gard, de l’Aude (de Duilhac-sous-Peyrepertuse, par exemple !), de Lozère, du Rhône (Félicia, Guillemette et Bruce), de l’Ain… une famille vient même de Bretagne chaque année ! Nous sommes deux des Bouches du Rhône.

9h : Le conseil s’amorce, en musique… Les deux co-présidentes (Isabelle et Guillemette) accueillent les participants par le chant canon “terre de feu” (ce qui troublera quelque peu le travail des stagiaires BAFA dans la salle voisine… oui, ben, chacun son tour !). C’est une entrée en matière très douce et très agréable – même si c’est un peu tôt pour les aigus en ce qui me concerne !

Le conseil est rondement mené et quand on démarre à l’heure, c’est plus facile… Comme c’est le dernier jour, des ateliers d’une heure sont proposés en matinée afin que chacun puisse participer à deux ateliers. Lire le reste de cet article »

« Enseigner en classe coopérative », deuxième jour

Publié dans Pédagogie | Commentaires fermés

Piqûre de rappel :
stage, premier jour (1/3)

 

8h30 : J’émerge péniblement (c’est quand les vacances ?), pour avoir le temps de prendre un peti dej’ avant le conseil prévu à 9h. Mais la mise en route semble difficile pour plus d’un-e, puisque le conseil ne démarre effectivement qu’à 9h25, sous la présidence de Gwen. Cela réduit quelque peu le champ des possibles pour la matinée avec une seule plage de travail.

10 h : Les ateliers sont formés, et je rejoins le groupe de travail autour du vote et des processus de décision. Comment se prennent les décisions collectives en classe ? A quel moment solliciter l’avis des enfants, en quelles occasions, de quelle manière ? En quelle circonstance l’enseignant peut-il (doit-il ?) faire jouer son veto en tant que garant des apprentissages et du bon fonctionnement de la classe ?

L’enfant doit être consulté sous une forme appropriée à son discernement compte tenu de son degré de compréhension à l’égard des procédures. (Convention européenne sur l’exercice des droits des enfants, article 6 – “Processus décisionnel”)

Lire le reste de cet article »

Stage « Enseigner en classe coopérative », premier jour

Publié dans Pédagogie | Commentaires fermés

Après une première journée de vacances “décompression totale”, je quitte Marseille ce dimanche matin à 7 heures, direction Sérignan, dans l’Hérault.

Grâce à Félicia qui m’a filé le tuyau, j’ai décidé de passer des vacances actives, en participant à un stage organisé par l’ICEM34 (section locale de l’Institut Coopératif de l’Ecole Moderne – Pedagogie Freinet) intitulé “enseigner en classe coopérative”. Il s’agit d’un stage en autogestion, réunissant “des enseignants du primaire de tous niveaux, débutants ou non, avec quelques outils, beaucoup de questions et l’envie de construire”…

Après un détour par la gare de Montpellier pour covoiturer deux stagiaires, nous parvenons au centre PEP “mer et soleil” de Valras-Sérignan, situé en bord de mer dans la réserve naturelle des Orpellières. Pas mal pour un lieu de stage !

Accueil, installation, café, un oeil sur la fin de la finale de la coupe du monde de rugby… Le premier conseil du stage, prévu à 11h, attendra la fin du match ! “Mais on peut pas être en retard, on est en vacances…”

Lire le reste de cet article »

Halte au fichage des enfants de 5 ans !

Publié dans Résistances | Commentaires fermés

Je découvre Artus de Penguern avec cette chronique énervée et inspirée diffusée sur France Inter, le 19 octobre 2011, suite à la fuite d’un document du ministère de l’Éducation proposant l’étiquetage des élèves de grande section de maternelle selon les catégories « RAS », « à risques » ou « à très haut risques »…

Dans le même temps, une pétition a été lancée par le syndicat SE-Unsa :

Professionnels de l’Éducation, parents, citoyens,
Nous refusons cet étiquetage des enfants. Nous dénonçons la confusion entre compétences scolaires et comportements qu’induisent certains items du protocole d’évaluation. Nous nous opposons à l’amalgame entre le médical et le pédagogique. Nous récusons une conception caricaturale des premiers apprentissages. Nous refusons la pression scolaire dès 5 ans.

Nous nous engageons pour que l’école maternelle reste un lieu épanouissant où chaque enfant peut vivre une première scolarité réussie.

Autres articles sur le sujet :

Le ministre a reculé, mais restons « nombreux, différents, et vigilants… ! » (Tryo)